Marie Quantier

Connexion

Vérifiez votre e-mail
Mot de passe incorrect
Comment obtenir plus de performance ?

Obtenir plus de performance

L'essentiel de la destruction de richesse sur les marchés financiers intervient lorsque la baisse du portefeuille dépasse notre tolérance à la baisse. L'incertitude devient alors trop forte, trop oppressante, et nous vendons au pire moment. Les investisseurs performants sont ceux qui pilotent leur prise de risque avec précision de manière à ne jamais dépasser leur seuil de tolérance.

Grâce à nos technologies, vous pilotez votre prise de risque à l'intérieur d'un budget. Ce budget de risque est défini en fonction de votre "seuil de tolérance à la peine financière". C'est-à-dire la baisse maximale que vous êtes capable de tolérer sans risquer de prendre de mauvaises décisions à cause de l'émotion.

Pour simuler les pires scénarios possibles, nos systèmes créent des millions de scénarios en s'appuyant sur les comportements de tous les actifs financiers depuis 1999 (dont les pires krachs : bulle internet, crise de 2008, crise de l'euro, etc.) et gardent en mémoire les plus mauvais. Ainsi, nous poussons à l'extrême les baisses possibles, tout en gardant des comportements de marché crédibles. Cela permet d'être sufisamment conservateur pour assurer une bonne gestion.


Ajustez votre portefeuille en fonction de l'évolution de la météo des marchés

Un proverbe danois affirme qu'il n'y a pas de mauvais temps, que de mauvais vêtements. Répartir ses investissements en fonction de l'évolution des conditions économiques et financières permet de toujours espérer trouver de la performance.

Lorsque l'économie se porte bien, les flux se dirigent vers les actions. Lorsque la situation économique et financière se détériore, les flux se dirigent vers les obligations. Dans la météo Marie Quantier, cela se traduit par la météo "Expansion" (Actions), la météo "Panique" (Obligations d'États) et les météos transitoires "Euphorie" et "Récupération" (Obligations d'entreprises).

Pour un fonds comme Bridgewater, les conditions de l'économie dépendent du niveau de la croissance économique et du niveau de l'inflation.

some_text
panique
récupération
expansion
euphorie

Comment la météo des marchés est-elle déterminée ?

Pour nous assurer de suffisamment de simplicité, sans transiger avec la complexité, nous avons synthétisé l'analyse en deux dimensions. L'économie mondiale s'améliore-t-elle ? Les actions sont-elles attractives (sous-évaluées) ?

Nos indicateurs de base permettent de définir les phases pendant lesquelles l'économie s'améliore et les actions sont sous-valorisées : "expansion" (-> allocation en faveur des actions), les phases pendant lesquelles l'économie se détériore et les actions sont sur-valorisées : "panique" (-> allocation en faveur des obligations d'États) et les phases de transition : "Euphorie" et "Récupération". Pendant ces phases de transition, les obligations d'entreprises présentent les meilleures perspectives.

Lorsque l'économie se détériore alors la plateforme Marie Quantier vous recommandera de vendre vos actions et d'investir dans les obligations d'États (prêts). C'est pendant ces phases que l'économie se réorganise avec des disparitions ou des fusions d'entreprise. Il est possible de savoir profiter de ces phases pour faire de bonnes affaires. Cependant, Marie Quantier attendra que l'économie reprenne un rythme d'amélioration avant de réinvestir dans les actions au sens large et profiter des grandes tendances.


Évolution de la valeur des actions de 1999 à aujourd'hui

Pour savoir si les actions sont sur évaluées ou sous évaluées, nous mettons en perspective leur prix avec un ensemble de facteurs financiers. Une grande partie des opérateurs de marché regarde la valorisation des actions à partir du P/E. C'est le rapport entre le prix de l'entreprise (P = "Price") et son niveau de bénéfices (E = "Earnings"). C'est pourquoi l'essentiel de la valorisation des actions repose sur le niveau des résultats des entreprises. EPS = "Earnings Per Share".

Les limites de cette approche reposent d'une part sur l'absence de prise en compte de la croissance économique. En effet, il est moins risqué d'investir dans une entreprise qui opère dans un pays avec une forte croissance économique, car même en ne gagnant pas de part de marché, son bénéfice va augmenter avec la croissance économique. D'autre part, il faut aussi prendre en compte le niveau des taux d'intérêt. Tout d'abord parce qu'il est moins risqué d'investir dans une entreprise lorsque celle-ci peut emprunter à moindre frais pour investir. Mais aussi et surtout parce que cela nous donne une indication de l'intérêt relatif des actions par rapport aux obligations.

Pour ces raisons, Marie Quantier utilise la méthode du P/E ajusté des facteurs macroéconomiques, principalement croissance économique et taux d'intérêt.


Synthèse des météos des marchés

On observe l'évolution de la météo au cours du temps. Dans le cadre d'une représentation graphique, il suffit de visualiser dans quel carré se situe l'essentiel du nuage de points pour définir la météo. Vous remarquerez les périodes de transition.


Actions sur-évaluées Actions sous-évaluées
+ Évaluation des actions -

panique

euphorie

récupération

expansion

L'économie mondiale se détériore L'économie mondiale s'améliore
L'économie mondiale se détériore
L'économie mondiale s'améliore

Cherchez facilement les opportunités d'investisssement

Vous recevez des notifications en moyenne 5 ou 6 fois par an, lors des changements de régime de marché (changement de la "météo"). Vous recevez également des notifications pour vous aider à entrer sur le marché en fonction de la sensibilité de votre portefeuille et des évènements sur les différentes classes d'actifs.

Vous avez à votre disposition les technologies de diagnostic de l'économie parmi les plus puissantes de l'industrie pour suivre les cycles.

Vous avez aussi une carte de diversification pour visualiser la concentration de vos investissements, des estimations de dividendes extraites du marché des options et l'agrégation des ratios financiers au niveau des ETF.

0 %
0%

Performance (track record depuis le 1er septembre 2014)
de la suggestions diversifiée

Pour un portefeuille de 150 000 euros et un budget de risque dynamique

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures

Graphique des suggestions diversifiées (track record)

Nous accompagnons nos clients depuis septembre 2014.

Vous (dynamique)

Investisseur depuis sept. 2014
Somme initiale de
Veuillez saisir un nombre SVP
Versements de
Veuillez saisir un nombre SVP
€/mois
Accompagnement Marie Quantier
(frais de transaction inclus)
Performance cumulée
et (annualisée)
Baisse maximale observée
Dynamique (baisse autorisée -30%)
Equilibré (baisse autorisée -20%)
Prudent (baisse autorisée -10%)

  • 1 juin 2014
  • 7 mai 2015
  • 6 décembre 2015
  • 14 décembre 2015
  • 17 janvier 2016
  • 24 janvier 2016
  • 8 juillet 2016
  • 9 novembre 2016
  • 9 décembre 2016
  • 18 août 2017
  • 1 décembre 2017
  • 5 juin 2018
  • Recommandation Marie Quantier du 1 juin 2014
    S&P 500 (États-Unis) 75%
    iBoxx US Obligations d'entreprises fragiles 15%
    iBoxx Euro Grandes capitalisations liquides IE0032523478 5%
    Barclays Euro Obligations d'états 5%
  • Recommandation Marie Quantier du 7 mai 2015
    Lyxor | Euro STOXX 50 (Zone euro) FR0007054358 37,5%
    S&P 500 (États-Unis) 37,5%
    iBoxx US Obligations d'entreprises fragiles 15%
    iBoxx Euro Grandes capitalisations liquides 5%
    Barclays Euro Obligations d'états 5%
  • Recommandation Marie Quantier du 6 décembre 2015
    Lyxor | Euro STOXX 50 (Zone euro) FR0007054358 37,5%
    Vanguard | S&P 500 (États-Unis) IE00B3XXRP09 37,5%
    SPDR | Barclays US Obligations d'entreprises fragiles 0-5 ans IE00B99FL386 15%
    SPDR | Barclays Euro Obligations d'entreprises IE00B3T9LM79 5%
    iShares | Barclays Euro Obligations d'états IE00B4WXJJ64 5%
  • Recommandation Marie Quantier du 14 décembre 2015
    Lyxor | Euro STOXX 50 (Zone euro) FR0007054358 37,5%
    Lyxor | S&P 500 (États-Unis, sans impact de devise) LU0959211243 37,5%
    Lyxor | iBoxx Euro Obligations d'entreprises fragiles (hors entreprises financières) FR0010975771 7,5%
    SPDR | Barclays US Obligations d'entreprises fragiles 0-5 ans IE00B99FL386 7,5%
    SPDR | Barclays Euro Obligations d'entreprises IE00B3T9LM79 5%
    iShares | Barclays Euro Obligations d'états IE00B4WXJJ64 5%
  • Recommandation Marie Quantier du 17 janvier 2016
    Lyxor | Euro STOXX 50 (Zone euro) FR0007054358 25%
    Lyxor | S&P 500 (États-Unis, sans impact de devise) LU0959211243 25%
    SPDR | Barclays Euro Obligations d'entreprises IE00B3T9LM79 10%
    iShares | iBoxx US Obligations d'entreprises solides IE0032895942 10%
    iShares | Barclays Euro Obligations d'états IE00B4WXJJ64 10%
    SPDR | Barclays US Obligations d'état IE00B44CND37 10%
    iShares | Barclays Euro Obligations d'états 1-3 ans IE00B14X4Q57 10%
  • Recommandation Marie Quantier du 24 janvier 2016
    Lyxor | Euro STOXX 50 (Zone euro) FR0007054358 35%
    Lyxor | S&P 500 (États-Unis, sans impact de devise) LU0959211243 25%
    SPDR | Barclays Euro Obligations d'entreprises IE00B3T9LM79 10%
    iShares | iBoxx US Obligations d'entreprises solides IE0032895942 10%
    iShares | Barclays Euro Obligations d'états IE00B4WXJJ64 10%
    SPDR | Barclays US Obligations d'état IE00B44CND37 10%
  • Recommandation Marie Quantier du 8 juillet 2016
    Lyxor | Euro STOXX 50 (Zone euro) FR0007054358 35%
    Lyxor | S&P 500 (États-Unis, sans impact de devise) LU0959211243 28%
    SPDR | Barclays US Obligations d'état IE00B44CND37 10%
    iShares | iBoxx US Obligations d'entreprises solides IE0032895942 5%
  • Recommandation Marie Quantier du 9 novembre 2016
    Lyxor | Euro STOXX 50 (Zone euro) FR0007054358 35%
    Lyxor | S&P 500 (États-Unis, sans impact de devise) LU0959211243 28%
    SPDR | Barclays US Obligations d'état IE00B44CND37 10%
    Vanguard | S&P 500 (États-Unis) IE00B3XXRP09 7%
    iShares | iBoxx US Obligations d'entreprises solides IE0032895942 5%
  • Recommandation Marie Quantier du9 décembre 2016
    iShares | iBoxx Euro Grandes capitalisations liquides IE0032523478 25%
    iShares | iBoxx US Obligations d'entreprises solides IE0032895942 20%
    SPDR | Barclays US Obligations d'état IE00B44CND37 15%
    iShares | Barclays Euro Obligations d'états IE00B4WXJJ64 15%
    Lyxor | Euro STOXX 50 (Zone euro) FR0007054358 10%
  • Recommandation Marie Quantier du 18 août 2017
    Lyxor | Euro STOXX 50 (Zone euro) FR0007054358 35%
    Vanguard | S&P 500 (États-Unis) IE00B3XXRP09 35%
    SPDR | Barclays US Obligations d'état IE00B44CND37 10%
    iShares | Barclays Euro Obligations d'états IE00B4WXJJ64 10%
    iShares | iBoxx Euro Grandes capitalisations liquides IE0032523478 5%
    iShares | iBoxx US Obligations d'entreprises solides IE0032895942 5%
  • Recommandation Marie Quantier du 1 décembre 2017
    iShares | Barclays US Obligations d'état 1-3 ans IE00B14X4S71 30%
    iShares | iBoxx US Obligations d'entreprises solides IE0032895942 10%
    Vanguard | S&P 500 (États-Unis) IE00B3XXRP09 10%
    iShares | iBoxx Euro Grandes capitalisations liquides IE0032523478 10%
  • Recommandation Marie Quantier du 5 juin 2018
    iShares | Barclays Euro Obligations d'états 15-30 ans IE00B1FZS913 15%
    iShares | Barclays Obligations d'état (France) IE00B7LGZ558 5%
    iShares | Barclays US Obligations d'état 20 ans IE00BSKRJZ44 20%
    iShares | iBoxx US Obligations d'entreprises solides IE0032895942 10%
    iShares | iBoxx Euro Grandes capitalisations liquides IE0032523478 10%
    iShares | Euro STOXX 50 (Zone euro) DE0005933956 20%

Message réglementaire: "Attention, les rendements passés ne préjugent pas des rendements futurs. Les supports en unités de compte et ETF ne sont pas garantis et sont soumis aux fluctuations des marchés financiers à la hausse comme à la baisse. L’entreprise d’assurance ne s’engage que sur le nombre d’unités de compte, mais pas sur leur valeur."

(*) Valeur liquidative de Carmignac Patrimoine - FR0010135103