Marie Quantier

Connexion

Vérifiez votre e-mail
Mot de passe incorrect
Comment ça marche ?
some_text some_text some_text some_text

Comment gérer avec un budget de risque ?

1/ Vous définissez votre budget de risque en vous aidant d'un questionnaire. Ce budget correspond à votre tolérance au risque, seuil au délà duquel vous risquez de prendre des décisions non rationnelles. Vous investissez ensuite de manière à ce que la baisse maximale de votre portefeuille dans les pires scénarios de krach ne dépasse jamais ce budget. Vous pouvez en revanche prendre plus ou moins de risque à l'intérieur de ce budget pour saisir des opportunités d'investissement et réaliser une performance plus importante.

2/ Vous disposez de suggestions que vous pouvez ajuster, y compris de manière importante. La seule chose que vous ne pouvez pas modifier, c'est le calcul de la baisse maximale de votre portefeuille. Ce calcul est lié à la météo des marchés. Par exemple, en fonction de votre opinion, vous pouvez personnaliser entre les différents secteurs d'activité (luxe, pétrole, automobile, aéronautique, etc.). Lorsque vous modifiez votre portefeuille en construction, vous visualisez en temps réel l'évolution de votre budget de risque. Vous pouvez ajuster avec précision. L'interface est simple d'utilisation.

3/ Lorsque la météo des marchés change, le risque de baisse maximale évolue. C'est pourquoi, à chaque changement de météo, vous recevez une notification avec une nouvelle suggestion. Vous pouvez décider de la suivre ou non, tant que vous restez à l'intérieur de votre budget de risque. En moyenne, la météo évolue 3 ou 4 fois par an. Pour autant, lorsque de nombreux évènements politiques ou géopolitiques interviennent, le nombre de rebalancement peut augmenter. Nous n'avons jamais eu plus de 6 changements en une année. Vous recevez aussi des notifications pour vous aider lors de vos entrées sur le marché.

Comment se servir des outils ?

Avec la suite des outils Marie Quantier, vous choisissez en fonction de la région géographique (USA, Europe ou pays émergents) et en fonction du secteur d'activité (matières premières, énergie, bien de consommation, etc.) et vous regardez la constitution de votre portefeuille en termes d'entreprises (combien de LVMH, de Google, de L'Oréal, etc.). Vous ajustez la répartition de votre portefeuille grâce à nos réglettes. Vous obtenez le calcul des estimations de dividendes de l'ensemble de votre portefeuille. Vous vérifiez la diversification de votre portefeuille grâce à la carte de concentration sectorielle.

Avec Yin Yang Finance vous pouvez comparer les diagnostics de l'économie mondiale dans le temps, de 1999 à aujourd'hui. Vous avez accès à toutes les données économiques et financières et aux indicateurs. Vous disposez des niveaux actuels et historiques. Vous pouvez visualiser et analyser les diagnostics de l'économie réalisés par nos algorithmes d'intelligence artificielle en fonction de la date qui vous intéresse et réaliser ainsi des comparaisons. Vous pouvez voir l'historique de l'indicateur mais aussi sa contribution à l'économie mondiale grâce à la bande colorée bleue ou rouge ainsi qu'à la contribution du pôle financier auquel il appartient.

Avec MiniBloom, vous avez aussi une couverture des données essentielles pour traiter avec intelligence sur marché "single stocks" et ETF : 3000+ titres. Ainsi que les données sur les courbes de taux d'intérêt, le FX, les indices de crédit et toutes les données macro. Vous disposez des ratios financiers classiques (actuels et en historiques) et des données de dividendes (historiques et estimés à partir du marchés des options. Vous pouvez visualiser des graphes single stocks sur indices larges ou sectoriels. Toutes ces données sont exportables sous excel.


A tout moment des conseillers qualifiés pour vous accompagner


Ajustez votre portefeuille en fonction de l'évolution de la météo des marchés

Un proverbe danois affirme qu'il n'y a pas de mauvais temps, que de mauvais vêtements. Répartir ses investissements en fonction de l'évolution des conditions économiques et financières permet de contrôler la prise de risque.

Lorsque l'économie se porte bien, les flux se dirigent vers les actions. Lorsque la situation économique et financière se détériore, les flux se dirigent vers les obligations. Dans la météo Marie Quantier, cela se traduit par la météo "Expansion" (Actions), la météo "Panique" (Obligations d'États) et les météos transitoires "Euphorie" et "Récupération" (Obligations d'entreprises).

Pour un fonds comme Bridgewater, les conditions de l'économie dépendent du niveau de la croissance économique et du niveau de l'inflation.

some_text
panique
récupération
expansion
euphorie

Comment la météo des marchés est-elle déterminée ?

Les flux d'investissement entre actions et obligations souveraines ne sont pas constants et fonctionnent un peu comme des vases communiquants. Ici les ETF actions (SPY) en bleu et les ETF obligations d'États (TLT) en orange.


Efficacité en terme de gestion des risques

L'essentiel de la destruction de richesse intervient lorsque la baisse de notre portefeuille dépasse notre tolérance à la peine financière et que nous vendons, paniqué et traumatisé, au pire moment. Pour être performant, il faut donc non seulement se connaître soi-même mais surtout être capable de calculer la prise de risque de notre portefeuille.

C'est pourquoi nous estimons la baisse maximale du portefeuille en simulant des centaines de millier de scénarios à partir de comportement passés incorparant les pires krachs enregistrés et en sélectionnant les pires scénarios. Cette méthodologie permet d'estimer la baisse maximale qui pourrait subir votre portefeuille dans les pires scénarios possibles mais crédibles.

Pour être précis, nous utilisons la simulation numérique pour calculer le 97,5 ème percentile des baisses dans les pires scénarios de baisse. C'est-à-dire le Conditional DrawDown (CDD) à 97,5% conditionné par les régimes de marché avec des méthodes de Monte Carlo et des séries historiques. Calculer le CDD permet d'estimer la baisse maximale possible, appelée Maximum Drawdown (MDD). Le CDD est l'estimation du MDD à partir de scénarios extrêmement défavorables de manière à envisager le pire.

panique
récupération
expansion
euphorie
Portefeuille avec 60% actions et 40% obligations d'état

Nous travaillons avec l'Institut du Calcul et de la Simulation (ICS) de l'Université Pierre et Marie Curie (UPMC) dans le cadre de l'initiative HPC-PME pour développer une technologie unique basée sur les super-calculateurs (High Performance Computing). Cette technologie vous donne accès à un outil unique pour évaluer le potentiel de baisse d'un investissement sur des portefeuilles personnalisables et dont les résultats sont disponibles sur ordinateurs portables, tablettes et mobiles.


Diversification entre secteurs et sous-secteurs

Survolez les bâtonnets pour voir les sous-secteurs. Les ETF permettent d'investir directement dans plusieurs secteurs d'activité.

La carte est entièrement coloriée. Votre portefeuille est diversifié.

  • photo

    Matières premières

  • photo

    Consommation

  • photo

    Loisir

  • photo

    Finance

  • photo

    Industrie

  • photo

    Énergie

  • photo

    Santé

  • photo

    Technologie

  • photo

    Télécoms

  • photo

    Collectivités

Le revenu des marchés financiers

Les dividendes correspondent à la partie des profits qu'une entreprise verse à ses actionnaires en échange du risque qu'ils ont accepté de prendre en investissant.

Pour obtenir l'estimation du dividende d'un ETF, nous agrégeons l'estimation de dividende de chacune des entreprises en fonction de sa pondération dans la composition de l'ETF.

photo

Comment estimons-nous les dividendes à percevoir ?

L'estimation des dividendes à venir à partir du marché des options est un des savoir-faire spécifiques de Q-Hedge Technologies, société éditrice du site Marie Quantier.

Q-Hedge Technologies est branchée en temps continu sur les flux de prix de plus de 300 000 options dans le monde. A partir de ces prix d'options, Q-Hedge Technologies extrait le niveau des dividendes (en même temps que le niveau de volatilité implicite). Ce travail exige le recours à des supercalculateurs et au calcul de haute performance.

Cela permet de connaître à chaque instant l'estimation des dividendes effectuée par les traders dans le monde. C'est à nos yeux la meilleure estimation disponible. En effet, les milliers de traders dans le monde décortiquent l'activité et la politique de versement de dividende de chaque entreprise et confrontent leur vue entre eux au travers de l'offre et de la demande pour les options dont le prix dépend principalement du niveau des dividendes. En revanche, le dividende estimé que nous restituons n'est pas garanti, ce n'est que la meilleure estimation disponible.

Comment peut-on construire son propre portefeuille ?

Comment ça fonctionne

Pour nous assurer de suffisamment de simplicité, sans transiger avec la complexité, nous avons synthétisé l'analyse en deux dimensions. L'économie mondiale s'améliore-t-elle ? Les actions sont-elles attractives (sous-évaluées) ?

Nos indicateurs de base permettent de définir les phases pendant lesquelles l'économie s'améliore et les actions sont sous-valorisées : "expansion" (-> allocation en faveur des actions), les phases pendant lesquelles l'économie se détériore et les actions sont sur-valorisées : "panique" (-> allocation en faveur des obligations d'États) et les phases de transition : "Euphorie" et "Récupération". Pendant ces phases de transition, les obligations d'entreprises présentent les meilleures perspectives.

Lorsque l'économie se détériore alors la plateforme Marie Quantier vous recommandera de vendre vos actions et d'investir dans les obligations d'États (prêts). C'est pendant ces phases que l'économie se réorganise avec des disparitions ou des fusions d'entreprise. Il est possible de savoir profiter de ces phases pour faire de bonnes affaires. Cependant, Marie Quantier attendra que l'économie reprenne un rythme d'amélioration avant de réinvestir dans les actions au sens large et profiter des grandes tendances.


Météo et gestion du risque

La météo des marchés résume l'état de l'économie et les conditions sur les marchés financiers qui, ensemble, définissent les grandes tendances.

panique         euphorie récupération expansion
panique euphorie récupération expansion

Évolution de la valeur des actions de 1999 à aujourd'hui

Pour savoir si les actions sont sur évaluées ou sous évaluées, nous mettons en perspective leur prix avec un ensemble de facteurs financiers. Une grande partie des opérateurs de marché regarde la valorisation des actions à partir du P/E. C'est le rapport entre le prix de l'entreprise (P = "Price") et son niveau de bénéfices (E = "Earnings"). C'est pourquoi l'essentiel de la valorisation des actions repose sur le niveau des résultats des entreprises. EPS = "Earnings Per Share".

Les limites de cette approche reposent d'une part sur l'absence de prise en compte de la croissance économique. En effet, il est moins risqué d'investir dans une entreprise qui opère dans un pays avec une forte croissance économique, car même en ne gagnant pas de part de marché, son bénéfice va augmenter avec la croissance économique. D'autre part, il faut aussi prendre en compte le niveau des taux d'intérêt. Tout d'abord parce qu'il est moins risqué d'investir dans une entreprise lorsque celle-ci peut emprunter à moindre frais pour investir. Mais aussi et surtout parce que cela nous donne une indication de l'intérêt relatif des actions par rapport aux obligations.

Pour ces raisons, Marie Quantier utilise la méthode du P/E ajusté des facteurs macroéconomiques, principalement croissance économique et taux d'intérêt.


Synthèse des météos des marchés

On observe l'évolution de la météo au cours du temps. Dans le cadre d'une représentation graphique, il suffit de visualiser dans quel carré se situe l'essentiel du nuage de points pour définir la météo. Vous remarquerez les périodes de transition.


Actions sur-évaluées Actions sous-évaluées
+ Évaluation des actions -

panique

euphorie

récupération

expansion

L'économie mondiale se détériore L'économie mondiale s'améliore
L'économie mondiale se détériore
L'économie mondiale s'améliore

Comment ça fonctionne

MiniBloom permet de naviguer facilement dans les données économiques et financières pour anticiper les tendances longues des marchés financiers en suivant l'évolution des différents pôles qui affectent l'économie mondiale. Il n'y a rien de superflu dans MiniBloom. Il y a toute l'information nécessaire et uniquement l'information nécessaire pour avoir une opinion circonstanciée sur l'état de l'économie mondiale et construire son portefeuille.

Toutes les données pour la gestion de portefeuille personnel

J'achète ou je vends ? In fine la finance se résume à cela. Mais dans l'intervalle, le processus de réflexion requiert des données et de l'analyse. Comment obtenir ces données au meilleur coût ? Comment visualiser ces données de la manière la plus agréable possible ? Comment obtenir de l'analyse qui ne soit pas rébarbative ? La réponse, c'est MiniBloom. Prix dérisoire, jolie visualisation grâce au javascript et comparaisons historiques des diagnostics macroéconomiques enfin possibles grâce au big data et à l'intelligence artificielle. Il suffit de déplacer la réglette du dessous pour avancer ou reculer dans le temps et observer l'évolution de l'économie. Lorsque les boules se situent majoritairement vers la droite, alors vous pouvez conclure que l'économie mondiale s'améliore. Vous pouvez aussi survoler les boules pour savoir quelles composantes de l'économie s'améliorent ou se détériorent. Vous avez accès à toutes les données financières nécessaires pour faire un investissement éclairé sans jamais être noyé dans un flot d'information qui ne vous intéresse pas.

régime de marchés
 panique
 euphorie
 expansion
 récupération
Demo Marie Quantier
DEMO arrow_drop_down_circle