Investissement sur les marchés financiers, Gestion de portefeuille personnel, ETF & Technologies, Assurance-vie

Des démarches ultra-simplifiées
par Nicolas Pierret 27/08/2016 Le temps d'un café

Les démarches administratives pour ouvrir une assurance-vie sont maintenant moins pénibles. Il est possible de tout dématérialiser avec la signature électronique et de limiter les questionnaires grâce à des simulateurs ludiques. Et en plus, il est possible de scanne les justificatifs sur mobile.

S'abonner aux notes hebdomadaires Marie Quantier

Éliminer toutes les démarches inutiles

Remplir le questionnaire le temps d’un café

Pas de papier à remplir, pas besoin d’imprimante ni de vous rendre à la Poste, tout est dématérialisé. C’est la magie d’internet. Pour le reste, le questionnaire reste très classique. Cela ne vous prendra pas plus de 15 mn de votre temps, celui d’un café. Pensez à toutes les démarches nécessaires pour acheter de l’immobilier : l’agence, les visites, la banque, le notaire, etc…une éternité.

Nous ne vous demanderons que le nécessaire, rien que le nécessaire.

Votre état civil, vos revenus et votre patrimoine financier pour respecter nos obligations réglementaires en tant que Conseiller en Investissement Financier mais aussi dans le cadre la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme. Nous nous assurons de vos connaissances financières et de votre expérience dans le domaine. Enfin, quelques questions pour connaitre vos objectifs d’investissement et déterminer votre profil investisseur.

Ensuite, faites le choix de votre établissement financier pour y déposer les fonds à investir. Pour le compte-titres, Interactive Brokers, le leader mondial du courtage en ligne sécurisera vos avoirs. Il suffira de suivre notre invitation par email pour y ouvrir un compte. Pour l’assurance-vie, Suravenir, filiale du Crédit Mutuel Arkea sera votre assureur. Pour souscrire un contrat et y déposer les fonds, il vous suffira de finaliser le questionnaire Marie Quantier, aucune autre procédure supplémentaire. Déposez votre RIB, Suravenir fera le prélèvement des fonds à investir. C’est très simple.

Les justificatifs à fournir, quelques clics suffisent

Encore une fois, aucun document papier nécessaire. Il vous suffit de télécharger les documents demandés à l’étape prévu à cet effet. Cliquez, cherchez, sélectionnez, c’est envoyé. Nous demandons le strict nécessaire:

  • Une pièce d’identité (Carte d’identité recto-verso ou passeport en cours de validité)
  • Une photo
  • Un justificatif de domicile de moins de trois mois (facture EDF, Internet, loyer, avis d’imposition)
  • Une facture de téléphonie mobile(ou une déclaration sur l’honneur à défaut)
  • Un RIB

POINT PRATIQUE : Vous n’avez pas de scan à disposition, aucun souci. Il existe des applications qui transforment votre téléphone en véritable scanner. Il vous suffit de télécharger l’application CamScanner par exemple et l’installer sur votre mobile. C’est gratuit et ne prend pas plus d’une minute. Prenez vos documents en photos et c’est gagné. Vous pourrez d’ailleurs les réutiliser dans votre nouvelle vie d’e-investisseur.

La signature électronique plus rapide qu'un sms

Le point final de votre souscription. La plus importante mais aussi la plus rapide. Vous parcourez les documents présentés en cliquant sur le bouton « j’ai pris connaissance du document ». Vous recevez un code par sms, indiquez le à l’emplacement prévu à cet effet, cliquez, vous avez signé. 30 secondes montre en main. Il est loin de temps du dossier papier à signer à la main et à renvoyer en recommandé après une longue attente dans votre agence postale préférée.


Félicitations, le moment difficile est passé, les choses sérieuses commencent. Pour ceux à qui il reste encore quelques « phobies administratives », n’oubliez pas que l’équipe de Marie Quantier est toujours là pour vous accompagner par téléphone au 01 76 35 00 14 ou depuis le tchat du site.

Message réglementaire: "Attention, tout investissement comporte un risque de perte en capital. Les performances passées ne présagent pas des performances futures. Les supports en unités de compte et ETF ne sont pas garantis et sont soumis aux fluctuations des marchés financiers à la hausse comme à la baisse. L’entreprise d’assurance ne s’engage que sur le nombre d’unités de compte, mais pas sur leur valeur."


Nicolas Pierret