Investissement sur les marchés financiers, Gestion de portefeuille personnel, ETF & Technologies, Assurance-vie

Personnalisez le portefeuille MQ
par Stig Descamps 12/08/2017 Marchés & Techno

Le portefeuille MQ est le résultat d'une optimisation qui prend en compte les conditions économiques et financières et la tolérance au risque exprimée en terme de baisse maximale possible. Pour autant, face à l'incertitude, une approche qui minimise les risques laissent nécessairement de côté des scénarios qui peuvent offrir de meilleures performances. C'est ici que le talent de gestion s'exprime. Les convictions permettent de mettre de côté certains risques et de concentrer ses investissement. Quelles sont vos convictions ?

S'abonner aux notes hebdomadaires Marie Quantier

Adaptez le portefeuille à vos convictions

La nouvelle recommandation d’investissement

Aujourd’hui, c’est l’indice de cherté des actions qui a évolué et qui indique désormais que les actions sont attractives. Parallèlement, la santé de l’économie mondiale reste en amélioration. En accord avec notre analyse, nous considérons que l’état de marché actuel est alors en "expansion".

Etant donné cet état de marché, nous recommandons actuellement d’investir une part importante en actions (70% du total) avec une répartition similaire allouée en Europe et aux Etats-Unis. En effet, la bonne santé de l’économie mondiale est actuellement bien répartie entre ces deux zones géographiques. Par ailleurs, le résiduel est investi en obligations européennes et américaines pour un total donc de 30% du total du portefeuille.

En effet, la remontée des taux par la Fed, étant donnée la bonne évolution des économies mondiales, va se poursuivre. De même que le début de la réduction du bilan comptable de la Fed, ces actions vont impacter à la hausse les taux d’intérêt dans leur ensemble. Cela signifie que mécaniquement, les prix des obligations seront impactés à la baisse. La situation est semblable en Europe avec la BCE puisqu’elle envisagera prochainement de réduire son programme d’assouplissement monétaire, en raison également de la bonne tenue de l’économie européenne.

Titre Catégorie Région %
Lyxor | Euro STOXX 50 Actions EU 35%
Vanguard | S&P 500 Actions U.S. 35%
iShares | Barclays Euro Obligations d'états Obligations d’état EU 10%
SPDR | Barclays US Obligations d'état Obligations d’état U.S. 10%
iShares | iBoxx Euro Grandes capitalisations liquides Obligations d’entreprises EU 5%
iShares | iBoxx US Obligations d'entreprises solides Obligations d’entreprises U.S. 5%

Quelle position sur le change EUR/USD ?

Comme nous l’écrivions dans le récent post Why we get ready for the EUR/USD reversal, nous pensons que le dollar va reprendre de la valeur face à l’euro dans les mois qui viennent. Les raisons essentielles étant que la politique monétaire de la Fed, via la réduction de son bilan comptable en vendant des obligations en quantité importante dans le marché, va rapidement impacter le dollar alors qu’en Europe, même si la BCE pourrait commencer à diminuer son programme d’assouplissement, l’ampleur serait moindre qu’aux Etats-Unis. C’est pourquoi, dans la recommandation d’investissement, les investissements sont exposés au dollar à une hauteur importante de 50% du total.

Pourquoi nous ne recommandons pas d’exécuter dans l’immédiat cette nouvelle recommandation ?

Depuis plusieurs semaines, la Corée du Nord a réussi à développer des armes nucléaires et à effectuer des essais aux alentours de son territoire. Une île américaine proche de la Corée du Nord est notamment accessible aux missiles développés. Dans ce contexte, la tension est montée entre les Etats-Unis de Donald Trump et la Corée du Nord de Kim Jong-un jusqu’à atteindre un niveau tel que cela commence à impacter sensiblement les marchés actions. Nous sommes encore dans cette période de forte inquiétude quant à la suite des événements, et nous privilégions la prudence avant d’augmenter substantiellement l’investissement en actions. C’est pourquoi, nous ne recommandons pas d’exécuter dans l’immédiat la nouvelle recommandation. Nous indiquerons, dans les prochains jours ou semaines, quand le moment sera plus opportun.

Quelles alternatives envisageables à notre recommandation d’investissement standard ?

Nous proposons ici deux approches différentes à la recommandation décrite plus haut. La première propose une variante au sujet du taux de change EUR/USD. Une seconde approche propose de privilégier certains secteurs de l’économie européenne.

Alors que depuis plusieurs semaines, nous observons des troubles au sein de la politique américaines avec les démissions successives au sein de l’administration Trump, pesant négativement sur le dollar, les derniers développements géopolitiques entre la Corée du Nord et les Etats-Unis viennent rajouter à l’inquiétude. C’est pourquoi, une approche serait de couvrir, au sein des investissements, une partie de l’exposition au dollar grâce à l’etf Lyxor S&P 500 couvert en risque de change.

Titre Catégorie Région %
Lyxor | Euro STOXX 50 Actions EU 35%
Vanguard | S&P 500 Actions U.S. 15%
Lyxor | S&P 500 (couvert en risque de change) Actions U.S. 20%
iShares | Barclays Euro Obligations d'états Obligations d’état EU 10%
SPDR | Barclays US Obligations d'état Obligations d’état U.S. 10%
iShares | iBoxx Euro Grandes capitalisations liquides Obligations d’entreprises EU 5%
iShares | iBoxx US Obligations d'entreprises solides Obligations d’entreprises U.S. 5%

La seconde approche envisageable est de considérer la santé de l’économie européenne. La situation positive actuelle dans les milieux d’affaires allemands et plus généralement en Europe, est inédite et cette confiance devrait se communiquer progressivement vers davantage de dépenses de la part des consommateurs, car plus sereins pour effectuer des achats. C’est pourquoi ici, nous proposons d’investir une part plus importante dans le secteur de la consommation de base, ainsi que dans celui de la consommation de loisirs qui bénéficie grandement des situations d’accélération de croissance économique.

Vérifions que cela est cohérent avec les données quantitatives se rapportant aux etfs des secteurs de la consommation de base et de la consommation de loisirs. Pour cela, nous sélections l’iShares STOXX Europe 600 Alimentation (que l’on peut retrouver sur MiniBloom ici) et l’ iShares STOXX Europe 600 Voyages & Loisirs (que l’on peut retrouver sur MiniBloom ici).

iShares | STOXX Europe 600 Alimentation
Rendement en dividendes sur les 12 prochains mois (1Y-Fwd Yield) 2,64%
Ratio du prix sur résultats d’entreprise (P/E) 24,34
Ratio du prix sur trésorerie disponible (P/FCF) 23,08
Marge opérationnelle (EBITDA Margin) 21,79%
Trésorerie disponible sur les dettes (FCF/Debt) 15,02%
Solidité comptable (Security) 5

iShares | STOXX Europe 600 Voyages & Loisirs
Rendement en dividendes sur les 12 prochains mois (1Y-Fwd Yield) 1,90%
Ratio du prix sur résultats d’entreprise (P/E) 17,83
Ratio du prix sur trésorerie disponible (P/FCF) 21,20
Marge opérationnelle (EBITDA Margin) 20,82%
Trésorerie disponible sur les dettes (FCF/Debt) 6,58%
Solidité comptable (Security) 5

Notons d’abord que le rendement en dividendes est intéressant puisque se situant autour des 2% pour l’année à venir. Les ratios financiers par rapport aux résultats d’entreprise et également à leur trésorerie se situent à des niveaux raisonnables. Cela semble néanmoins moins évident pour le secteur de l’alimentation de base puisque des niveaux avoisinant les 23 commencent à devenir neutres voire chers. Pour autant, pas de point problématique. Par ailleurs la marge opérationnelle est confortable puisqu’elle se situe autour des 20%. Enfin, la solidité comptable, que l’on retrouve sur l’application Marie Quantier sous la forme de boucliers, est au maximum soit cinq boucliers : les entreprises de ces deux ETFs sont en bonne voire très bonne santé financière. Finalement, nous ne le reproduisons pas ici pour plus de concision, cette analyse quantitative a été effectuée pour l’ensemble des secteurs de l’économie, et les secteurs de la consommation sont ressortis comme parmi les plus attractifs.

Ainsi donc, cette analyse nous amène à envisager ces deux secteurs de la consommation de base et de loisirs. Nous proposons donc, dans cette alternative, une allocation avec une part non négligeable à investir dans les deux ETFs précités, comme suit :

Titre Catégorie Région %
Lyxor | Euro STOXX 50 Actions EU 15%
iShares | STOXX Europe 600 Alimentation Actions EU 10%
iShares | STOXX Europe 600 Voyages & Loisirs Actions EU 10%
Vanguard | S&P 500 Actions U.S. 35%
iShares | Barclays Euro Obligations d'états Obligations d’état EU 10%
SPDR | Barclays US Obligations d'état Obligations d’état U.S. 10%
iShares | iBoxx Euro Grandes capitalisations liquides Obligations d’entreprises EU 5%
iShares | iBoxx US Obligations d'entreprises solides Obligations d’entreprises U.S. 5%

Comment faire avec le site web mariequantier.com

Comment faire avec l'App Mobile MQ

N'oubliez pas de télécharger l'application mobile pour vous faciliter la vie

meteo

meteo


Stig Descamps