Investissement sur les marchés financiers, Gestion de portefeuille personnel, ETF & Technologies, Assurance-vie

Quelle tactique pour investir en obligations avec des ETF ?
par Mathieu Hamel 18/02/2017 Marchés & Techno

Si les actions sont trop risquées alors il est nécessaire de trouver des opportunités sur les ETF obligataires. Or quelles sont les possibilités lorsque le contexte est à la hausse des taux et donc à la baisse du prix des obligations ?

S'abonner aux notes hebdomadaires Marie Quantier

L'évolution des taux d'intérêt a de multiples dimensions, ce qui offre de nombreuses opportunités

Tous les ETF obligataires ne baissent pas nécessairement lorsque les taux d'intérêt montent. Surtout ils ne baissent pas au même moment. Pourquoi ? Parce qu'il n'existe pas un seul taux d'intérêt mais un taux pour chaque durée. C'est pourquoi la tactique d'allocation avec les ETF obligataires dépend :

  • de la pente de la courbe des taux d'intérêt : la différence entre les taux d'intérêt à long terme et à court terme
  • du niveau de la prime de risque de crédit des entreprises en bonne santé (CDS Investment Grade) : pour les ETF d'obligations d'entreprise
  • du taux de change : quand les taux d'intérêt augmentent d'abord aux USA alors le dollar augmente et donc la valeur en euros des ETF obligataires US
  • Je rappelle qu'en météo "Euphorie", il y a 50% en ETF d'obligations d'entreprise (qui varient donc en fonction des taux d'intérêt mais aussi des CDS) et 40% en ETF d'obligation d'états. 35% des positions profitent d'une hausse du dollar (15% des ETF en obligation d'état US "Treasuries" et 20% d'ETF d'obligation d'entreprises américaines). Je vous renvoie vers le post "Les actions sont entrées dans un état d'euphorie" pour une analyse du niveau des CDS. Vous trouverez le lien à la fin de cet article.

    Je me focalise dans ce post sur la dimension taux d'intérêt.

    Comme à chaque fois, je profite du post pour montrer aussi comment j'utilise MiniBloom. Prenons l'exemple de l'ETF que nous avons recommandé lors de notre dernière recommandation : "SPDR Barclays Treasury Bond". C'est un ETF qui couvre des "Treasury Bonds", les obligations de l'état américain. Nous allons chercher à comprendre comment cet ETF fluctue.

    SPDR Barclays Treasury Bond

    Pour accèder à de l'information sur cet ETF, je me connecte à mon compte, arrive automatiquement sur "Synthèse" et "scroll down" (la flêche).

    meteo

    meteo

    Je clique sur la fiche produit pour arriver sur le site de State Street, le promoteur des ETF SPDR..

    meteo

    meteo

    meteo

    La première chose que je voulais vérifier ici, c'est la maturité des obligations qui composent l'ETF. En retournant sur "Vue d'ensemble", je trouve la duration qui sont les mesures de "risque" qui permettent d'anticiper la variation du prix de l'ETF obligataire en fonction de la variation des taux d'intérêt :

    meteo

    La duration donne le taux d'intérêt auquel l'ETF est le plus sensible. Pour l'ETF que nous regardons "SPDR | Barclays US Obligations d'état", la "duration effective est 6 ans". Cela veut dire que c'est le taux d'intérêt à 6 ans qui fera principalement bouger cet ETF. Pour rappel, si les taux d'intérêt augmentent, les obligations baissent (et vice versa).

    C'est pourquoi, il est utile d'avoir une large sélection d'ETF obligataires avec des maturités (et donc des durations) qui dépendent de taux d'intérêt différents.

  • iShares | Barclays Euro Obligations d'états 15-30 ans
  • iShares | Barclays Euro Obligations d'états 10-15 ans
  • iShares | Barclays Euro Obligations d'états 7-10 ans
  • iShares | Barclays Euro Obligations d'états 5-7 ans
  • iShares | Barclays US Obligations d'état 7-10 ans
  • SPDR | Barclays US Obligations d'état
  • Courbe des taux d'intérêt

    La courbe des taux d'intérêt représente l'ensemble des taux d'intérêts en fonction des maturités (la durée des emprunts). Jetons-y un oeil dans MiniBloom : le court terme, le 2 ans et le 10 ans.

    meteo

    En bleu, la courbe US et en orange, l'européenne. On voit que les taux d'intérêt Euro sont encore négatifs pour tout le début de la courbe. Ce qui n'est pas un bon signe sur l'euro. On peut lire que le taux à 1 semaine (maturité 26/02/2017) est à -0,41% pour les taux en euro et 0,72% pour les taux d'intérêt USD, ce qui reste très bas historiquement parlant.

    meteo

    A 3 ans, les taux d'intérêt sont à 0% pour l'euro et 1,82% pour l'USD. Toujours dramatique pour l'euro, un peu mieux pour le dollar.

    meteo

    Enfin à 10 ans, les taux sont à 0,78% pour l'euro et 2,39% pour l'USD. Il est largement possible que les taux US puissent varier avec la structure actuelle de l'économie (mais pas la conjoncture actuelle) entre 4% ou 5%. En d'autres mots, les taux y sont toujours très bas, du fait de la convalescence toujours pas terminée liée à la déflagration de 2008.

    meteo

    Nous allons maintenant retourner sur la météo des marchés pour approfondir. L'ensemble des boules à droite dénote une économie mondiale qui s'améliore. Nous allons nous focaliser sur la pente des taux d'intérêt, la différence entre les taux à long terme et les taux à court terme. C'est un des indicateurs les plus importants de la santé de l'économie. De plus, la dynamique de la pente est source d'opportunités d'investissement pour les ETF obligataires. On saute d'une maturité à l'autre. En effet, il est possible de se positionner sur une maturité dont les taux n'augmentent pas, le temps que les taux augmentent sur une autre maturité. Une fois que les taux ont augmenté, avant que la maturité sur laquelle on est positionnée n'augmente, il suffit de se positionner sur l'autre maturité. Si les taux ont trop augmenté (les variations sont toujours chaotiques), alors il est possible de les voir baisser momentanément et de voir ses ETF augmenter.

    Comme une augmentation parfaitement parallèle de toute la courbe des taux d'intérêt est improbable, avoir en tête l'historique de la pente des taux permet d'illustrer ces opportunités.

    En effet, les hausses récentes des taux à court terme, n'ont pas encore réussi à se répercuter sur le long terme. Les fondamentaux du long terme sont croissance économique et inflation.

    meteo

    Dynamique de la pente

    Une pente importante (les carrés roses en haut) sont le signe d'une économie en bonne santé. En effet, les taux à long terme reflètent les anticipations de croissance économique et d'inflation de long terme. Je peux constater que nous venons juste de sortir d'une zone préoccupante (le dernier carré en bas à droite) et que nous sommes encore loin d'avoir une pente saine (importante).

    meteo

    Les taux d'intérêt à court terme et à long terme ne fluctuent pas de la même manière au même moment. C'est pourquoi il est possible de patienter sur l'un des bouts de la courbe, le temps que l'autre augmente.

    Regardons maintenant les deux composantes de la pente : le court terme (taux d'intérêt à 2 ans) et le long terme (10 ans). Je commence par le 2 ans :

    meteo

    Je clique sur l'historique à 5 ans pour y voir plus clair.

    meteo

    Nous constatons que sur 5 ans, les taux d'intérêt à 2 ans montent et baissent, offrant aisni des opportunités. Il en va de même pour les taux 10 ans. Voir ci-dessous.

    meteo

    Conclusion

    En d'autres mots, la hausse des taux d'intérêt ne veut pas dire baisse des ETF obligataires au même moment. Il est possible d'avoir une allocation tactique profitable au sein de la poche obligataire, y compris en période de hausse des taux d'intérêt. D'autant plus, qu'il existe 2 autres dimensions à l'allocation tactique des ETF obligataires :

  • Voir "Il existe un potentiel sur les obligations d'entreprise" sur https://mariequantier.com/blog/post/euphorie
  • Voir aussi l'évolution du taux de change EURUSD entre 1,07 et 1,04 soit quasiment 3% de hausse
  • Message réglementaire: "Attention, tout investissement comporte un risque de perte en capital. Les performances passées ne présagent pas des performances futures. Les supports en unités de compte et ETF ne sont pas garantis et sont soumis aux fluctuations des marchés financiers à la hausse comme à la baisse. L’entreprise d’assurance ne s’engage que sur le nombre d’unités de compte, mais pas sur leur valeur."


    Mathieu Hamel